Accès à l’eau potable dans les communautés rurales : deux nouvelles inaugurations de systèmes « Techo y Agua ».

Les systèmes « Techo y Agua » fournissent désormais en eau potable plusieurs dizaine de familles salvadoriennes des cantons de Ochupse Arriba et de Potrero Grande, dans le département de Santa Ana.

Le 10 février l’Ambassadeur s’est rendu dans le département de Santa Ana, pour deux inaugurations de nouvelles phases du programme "Techo y Agua", aux côtés de Ricardo Evert Santamaria, président du Fonds salvadorien pour l’environnement (FONAES) et de son équipe.

Tout d’abord dans le canton de Ochupse Arriba, pour l’inauguration de 40 systèmes de captation d’eau de pluie, puis de 28 systèmes dans le canton de Potrero Grande. Ainsi, plusieurs dizaine de familles de ces communautés isolées, pourront bénéficier d’eau potable et économiser les 3 dollars de citerne d’eau apportée occasionnellement, sur leur salaire d’en moyenne 5 dollars par jour. Vivant seulement de la culture du café, la plupart de ces familles restent sans travail durant de long mois de l’année.

Les deux cérémonies étaient aussi l’occasion de rappeler le succès et résultats de la COP21 et le rôle de la France, ainsi que la participation active du Salvador dans ce processus, un pays particulièrement concerné par le changement climatiques et ses effets néfastes sur l’environnement et les populations. Le Président du FONAES a exprimé ses chaleureux remerciements à la France pour son investissement dans ce programme, des remerciements repris par les représentants des communautés. Accueillis dans les centres scolaires des villages, cela a donné suite à des moments de partages et de rencontres avec les enfants et certaines familles bénéficiaires du programme, reconnaissantes de voir leurs conditions de vie s’améliorer amplement.

Le lendemain, les équipes du FONAES se rendaient dans le département de Morazán, un des plus pauvre et plus isolé du Salvador, enfin d’identifier les 100 centres scolaires qui bénéficieront des 300.000 dollars accordés au FONAES pour 2016 et financés par la France dans le cadre du fonds de reconversion de la dette bilatérale.

Depuis sa mise en place en 2004, et les 9,5 MUSD investis au bénéfice de 5.000 familles dans le pays, le programme « Techo y Agua » fait preuve d’une grande efficacité et d’un grand succès au Salvador où seul 32% de la population rurale ont un accès aux services d’eau, qui n’est malheureusement pas toujours potable. Le système de collecte d’eau de pluie et son traitement par filtres permet de fournir en eau consommable les communautés rurales les plus pauvres et les plus isolées, et contribue à garantir le droit fondamental d’accès à l’eau potable dans le troisième pays d’Amérique Latine avec le taux d’inégalité d’accès à l’eau potable le plus élevé.

JPEG
JPEG
JPEG
JPEG
JPEG
JPEG

publié le 12/02/2016

haut de la page