Hommage à Christian Poveda

C’est avec consternation et une vive émotion que j’ai appris hier l’assassinat de Christian Poveda. La communauté française du Salvador est sous le choc et, par mon intermédiaire, présente à sa famille qui vit à Alicante et à sa compagne, Patricia Campos, ses condoléances les plus attristées.
- 
- 
- 
- Christian Poveda était un homme de convictions, doté d’un grand courage et d’un enthousiasme à toute épreuve ; Il aimait aller au fond des choses quitte à prendre de grands risques. Son parcours professionnel témoigne de la force de son engagement personnel. Son documentaire magistral la "vida loca" sur la vie au quotidien des "mareros" qu’il avait filmés pendant de longs mois n’avait d’autre ambition que celle de susciter un vaste débat sur la violence qui affecte durement la société salvadorienne et de s’interroger sur les moyens d’y remédier. Il croyait dans les vertus de la prévention et de la réhabilitation. Il a été victime de cette même violence qui lui répugnait tant. Que sa famille sache que Christian Poveda laisse de nombreux amis au Salvador qui le regretteront.
- 
- 
- 
- Je ne doute pas que la police et le parquet salvadoriens mettent tout en oeuvre pour faire la lumière sur cet horrible assassinat, identifie les coupables, les appréhende et les traduise en justice.
- 
- 
- 
- 
- 
- Blandine Kreiss
- _ Ambassadeur de France au Salvador
- 

publié le 19/05/2014

haut de la page