Inauguration de nouveaux systèmes « Techo y Agua » pour l’accès à l’eau potable

Le 4 décembre l’Ambassadeur s’est rendu dans le canton de Lomas de San Marcelino, dans le département de Santa Ana, pour inaugurer une nouvelle phase du programme « Techo y Agua ».

Grâce au système de collecte d’eau de pluie « Techo y Agua », plusieurs dizaines de familles des villages de Las Lomas et La Bolsa, situés à plus de 1.700 mètres d’altitude sur la cordillère d’Apaneca, auront désormais accès à l’eau potable, économisant ainsi huit dollars par semaine d’achat en citernes d’eau et sans plus avoir à marcher deux kilomètres jusqu’au point d’eau potable le plus proche.

Le programme « Techo y Agua » a été mis en place en 2004 par le Fonds salvadorien pour l’environnement (FONAES), et financé par la France.

Le système de collecte d’eau de pluie et son traitement par filtres permet de fournir en eau consommable les communautés rurales les plus pauvres, et donc d’améliorer leur condition de vie et de santé ainsi que la qualité de leur quotidien.

Au Salvador, 90% des eaux de surface sont contaminée et près de 1,5 million de personnes n’ont pas accès à l’eau potable.

Le Salvador est le troisième pays d’Amérique Latine avec le taux d’inégalité d’accès à l’eau potable le plus élevé. Seul 32% de la population rurale ont un accès aux services d’eau, qui n’est pas toujours potable et on estime que dans les foyers les plus pauvres du pays, la collecte de l’eau occupe jusqu’à 14% du temps des familles, temps qui pourrait être investi dans des activités productives ou éducatives.

L’accès à l’eau potable est reconnu par l’ONU comme un droit fondamental, et le financement de la France du projet « Techo y Agua » au Salvador permet de garantir ce droit à de nombreuses familles, et ce depuis déjà plus de dix ans.

Inauguration de nouveaux systèmes « Techo y Agua » pour l'accès à l'eau potable - JPEG
JPEG

publié le 28/12/2015

haut de la page