Les Présidents Gauck et Hollande écrivent une nouvelle page de la réconciliation franco-allemande.

Le 10 juin 1944, le village français d’Oradour-sur-Glane fut le théâtre du massacre de 642 hommes, femmes et enfants. Pour la première fois, le 4 septembre 2013, un Président allemand, Joachim GAUCK, s’est rendu à Oradour-sur-Glane pour parcourir, en compagnie de son homologue français, François HOLLANDE, les ruines de l’ancien village. Les deux hommes se sont recueillis dans l’église où, en 1944, les SS de la division "Das Reich" enfermèrent 400 femmes et enfants, avant de les tuer et de brûler le bâtiment, ainsi que les granges où les hommes étaient enfermés. C’est avec une intense émotion qu’ils se sont entretenus avec Robert Hébras, âgé de 88 ans, un des rares survivants du massacre durant lequel il vit disparaître tous les membres de sa famille.
Cette visite d’un chef d’Etat allemand, capable de regarder dans les yeux la barbarie nazie du siècle passé, est un défi à l’histoire et un exemple pour le monde. Elle confirme la profonde et sincère amitié que nos deux pays ont su construire depuis la fin de la seconde guerre mondiale.

publié le 19/05/2014

haut de la page