Plan national contre le racisme et l’antisémitisme

Conformément aux engagements pris devant le Conseil des droits de l’Homme et le Comité pour l’Elimination de la Discrimination Raciale (entités des Nations unies), la France a adopté en février 2012 un plan national d’action contre le racisme et l’antisémitisme, qui établit le programme d’actions des pouvoirs publics français pour la période 2012-2014.

L’égalité entre les hommes et la lutte contre toute forme de discrimination à raison des origines ethniques est un engagement multiséculaire de la France, et un élément constitutif de son identité. Cet engagement, qui peut se résumer dans les dix mots de l’article premier de la Déclaration droits de l’Homme et du Citoyen de 1789 : « Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droit », a amené la France à lutter contre l’intolérance raciste en apportant une réponse répressive – la France s’est progressivement dotée d’un dispositif pénal exemplaire, l’un des plus sévères au monde- et d’une politique éducative, culturelle, sportive qui aborde tous les aspects de la lutte contre le racisme et l’antisémitisme et promeut concrètement l’égalité des chances.

Ce plan mentionne des actions aussi variées que la création du « label diversité » pour les entreprises et les administrations, la mesure par les pouvoirs de police des actes à caractère raciste, l’enseignement scolaire de l’histoire de l’immigration, de l’esclavage et de la traite négrière.

Pour plus d’informations :

PDF - 189.6 ko
Fiches_CILCRA
(PDF - 189.6 ko)
PDF - 49.3 ko
CILCRA
(PDF - 49.3 ko)

publié le 19/05/2014

haut de la page