Visite d’un projet « Techo y Agua » – Commune de Chalchuapa, canton El Paste [es]

Le 4 mai dernier, la visite d’un projet « Techo y Agua » fut organisée dans la municipalité de Chalchuapa, sous l’impulsion de la nouvelle équipe du Fonds pour l’Environnement Salvadorien (FONAES), et à la demande de l’Ambassadeur de France, M. Philippe Vinogradoff.

JPEG - 1.1 Mo
Bénéficiaires du projet Techo y Agua du Canton El Paste

Le Gouvernement du Salvador, grâce aux ressources provenant du Fonds franco-salvadorien de conversion de la dette, administrées par FONAES, a investi dans le Canton El Paste un montant total de 215 946 USD, divisé en trois étapes et six sites différents, et installé 129 systèmes de captation des eaux de pluie (citernes de 10 mètres cubes chacune).

Lors de l’inauguration de la troisième phase, où étaient présents plusieurs centaines d’habitants, les hymnes salvadorien puis français furent entonnés, suivis des discours de M. Mario Rafael Ramos (maire de Chalchuapa), de M. Ruben Lima (représentant des communautés du Canton El Paste), de M. Oscar Alejandro Salazar (gérant de projet FONAES), de la Licda. Leslie Regina Quinoez de Garcia (présidente du FONAES), et enfin de l’Ambassadeur de France, qui permirent de rappeler les résultats concrets et le nombre de bénéficiaires du projet : 119 familles ainsi que deux écoles élémentaires, fréquentées par 292 élèves. Leurs allocutions, entrecoupées par de courts spectacles de danse manifestant la reconnaissance de la communauté, louant l’effort de chacun dans la mise en œuvre de ces projets, celui réalisé, et celui à poursuivre, trouvèrent leur conclusion symbolique dans une coupure de ruban.

JPEG - 1.2 Mo
Coupure de ruban par la présidente de FONAES, la Licda Leslie Quinoez de Garcia, entourée par l’Ambassadeur de France, M. Philippe Vinogradoff et le maire de Chalchuapa, M. Mario Rafael Ramos

L’installation de ces systèmes individuels de captation des eaux de pluie et de leur stockage en citernes PVC assure une disponibilité d’eau durant la saison sèche (100 litres par jour pendant 120 jours) aux foyers qui en sont équipés. Sur la période 2004-2011, ce programme a permis d’équiper 3510 foyers (17 500 personnes) et 71 centres scolaires en systèmes de captation et de stockage des eaux de pluie.

JPEG - 1.1 Mo
Enfants de la commune chantant la Marseillaise

publié le 19/05/2014

haut de la page